Watashi wa Yop des – le manga…

page-manga
(Cliquez pour grand format)

Et oui ! Du manga ! Dur pur et dur ! Qui se fout lui-même de ses clichés ! 🙂
(page extraite de la série  » Konami et les yakuzas de l’enfer  » * )

Bon, je vous explique, c’est surtout un exercice de style. Non pas que je cherche à nier toute responsabilité d’avoir dessiné cette page -au contraire ! C’est un visuel qui servira pour le site des Bédéastes Imageurs qui sera en ligne bientôt !
Réalisée avec les moyens du bord (nan, j’ai pas Manga Studio, je fais les lignes à la main et j’ai fait ma trame avec une texture !), c’est un exemple de manga type, genre shônen de baston. Là, je ne vous explique pas les spécificités du manga : venez aux journées de formation pédagogique BD pour ça.

Bon bref, maintenant on ne me dira plus (quand j’interviens pour enseigner le manga) :
 » Mais tu dessines pas de manga, toââââ ! Comment tu peux expliquer le mangaaaa ?  »
– Mais le manga, c’est avant tout de la BD. C’est pareil mais fait par des japonais, réponds-je avec flegme.
-Oui mais le mangaaaaa, c’est un autre style ! C’est pas pareil !
-Si tu veux…
-Mais toi tu dessines pas de mangaaaaa, tu peux pas comprendre. Moi je veux dessiner du manga !
-Apprends à dessiner avant tout, après, le manga c’est juste de petits ajustements pour un bon dessinateur.
-Oui mais le mangaaaaa…
– Oh ! Ta gueule ! Vas voir sur mon blog si Tokyo c’est du poulet, et tu reviens écouter les conseils de tonton Yop! avec respect !!!

Bon, je vous rassure, ça n’est jamais encore arrivé. Dans le doute, ami intervenant en BD, dessine un Sangoku ou un Naruto est l’ado à l’écoute totale sera.

Magie du manga. 🙂

============================

Tiens, ami lecteur de blog qui ne poste jamais (à part Kix, le grand, le sublime) parce qu’il a peur ou qu’il reste sans voix devant mon karma flamboyant, le crayonné, que tu ne trouveras NULLE PART AILLEURS :
manga-page-croquis-yop
A l’étape du croquis, on remarque que mon dessin n’est pas beaucoup plus manga que mon trait habituel. J’ai épuré à l’encrage, après avoir relu attentivement un bon Bleach, de Tite Kubo.

* Ah oui, au fait, je déconnais. Cette série n’existe pas encore. Et si elle existe un jour, on va bien rigoler.

Advertisements

8 réponses à “Watashi wa Yop des – le manga…

  1. ah merde c’est pas une vrai bd!!!!! jles sentais bien pourtant les yakusas de l’enfer moi! et pis un titre comme ca présage d’un scénario meilleur que celui de 20th!!!
    enfin la prochaine fois que t’inventes un titre, va pas le piquer dans la rubrique « film d’exploitation hong kongais » du site Nanarland:p, ca me fait trop rever!!! :p

  2. Tu as mis un pied dedans, maintenant tu dois terminer toute la série. Souviens-toi : comme pour les noix de cajou… Enfin, j’me comprends.

    Signé: Kix, le plus grand, le sublime.

    Non sans déc’, je suis scotché, j’adore !!

  3. Bein ça attire du monde le mangasse ! 😀

    Ne t’inquiètes pas, Ann, tu vas en remanger de l’atelier manga : c’est l’avenir !

    Antoane, j’avais pensé à « Carnage à Carthage » mais ça faisait pas très japonais.

    Kix, le beau, le divin, si tu me trouves des petits assistants bridés et dociles qui subsistent dans une cave et ne nécessitant qu’un bol de riz quotidien, les 15 pages hebdomadaires sont jouables. 😉

    Bisous à tous ! Konichiwaaaaaaaa !

  4. C’est vrai que j’entends beaucoup de personne qui parle de faire du manga japonais…. surtout des tres jeunes francais.
    Moi qui suit un grand lecteur de manga je ne peux dire que une chose … le manga est japonais !!!
    nous les francais nous pouvons nous dire mangaka mais c’est faut nous avons pas les meme codes graphiques pas le meme humour(tres important) le meme geste et le meme instrument. On peut dessiner des BD a influence japonaise mais pas pour autant se dire mangaka ce que je trouve un peu pousser. Mangaka c’est aussi un mode de vie … genre rendre 20 pages par semaine pour se faire payer une misère … je ne connais aucun francais qui ne fait cela!

    Alors s’il vous plait a tous arreter avec vos: JE VEUX DEVENIR MANGAKA !!!

    Bon… merci c’était mon petit coup de gueule 😄

    allez a la prochaine 😉

  5. Et moi je te réponds que manga veut dire bande-dessinée et qu’au Japon, Hergé, Stan Lee, Loisel, ou encore Joe Madureira sont considéré comme des mangaka.

    Un mangaka est le terme japonais désignant un dessinateur de bande-dessinée, quelque soit sa nationalité et sa façon de travailler.

    Donc lorsqu’un jeune artiste en herbe clame vouloir devenir « mangaka », il le peut. Il deviendra simplement dessinateur de bande-dessinée avec la technique qui lui convient le mieux: japonaise, franco-belge ou américaine, voire hybride.

    Les éditeurs sont moins réticents à publier une série sous format japonais imitant les codes du pays du soleil levant. C’est un exercice de style intéressant qu’il ne faut surtout pas dénigrer ! Après tout, on disait quoi des français qui partaient dessiner chez Marvel ?

  6. Des français qui partaient dessiner chez Marvel ? Moebius ??
    Bein les américains le considèrent comme un dieu du comics !! De la BD quoi… du manga donc ! 😀

    C’est la traduction du même mot, du même art !

    ongaku = musique = music = musica

    manga = bd = comics = fumetti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s