Faire des cadeaux

A la fête de Noël, on se fait des cadeaux, on s’embrasse, on est content.
J’ai remarqué que les humains adoraient s’offrir des bébés quadrupèdes de compagnie. Ils se passionnent à s’occuper d’eux, les nourrir, les chérir, les cajoler et s’émerveillent de les voir grandir épanouis. Les humains ont un trop-plein d’amour et de sollicitude à offrir qui les pousse à ce genre de lubie incompréhensible pour la plupart des autres animaux.

Jamais nous, scolopendres, ne nous amuserions à nous occuper de bébés cloportes ou cafards ! Nous sommes bien trop égoïstes. Les humains, eux, ne sont qu’amour et dévouement. Idem pour les chats et chiens : ils ne recueillent jamais de petits humains ou d’humains en détresse.

C’est pourquoi j’ai voulu offrir cette chance à des petits scolopendres de vivre une vie joyeuse d’animaux de compagnie. Et si les humains s’extasient de quadrupèdes, quel cadeau formidable pour Noël qu’un jeune centipode !

Surgissant dans une coquette maison au grand jardin (où les petits pourront zigzaguer à qui mieux mieux) je tendis une boîte pleine de mes chérubins grouillant à une gentille dame qui en eut le souffle coupé de tendre surprise.
Les yeux humides d’émotion, elle les laissa grimper sur elle, évoluer timidement dans leur nouvelle maison, se glissant sous les meubles, allant se lover sous les douillettes couvertures, jouant à cache-cache dans les placards,… La bonne dame tomba subitement à genoux, à ma grande surprise.
Ayant remarqué des symboles religieux un peu partout, j’en déduis qu’elle me prenait pour un envoyé du Ciel. Quelle méprise ! Tant de joie exaltée et d’admiration pure pour moi, vil usurpateur rampant. Je m’enfuis, pour ne pas aggraver plus longtemps le quiproquo.

Quand je fus à bonne distance, je me retournai. Mes petits seront entre de bonnes mains et j’imagine déjà la joie des enfants rentrant de l’école et trouvant chacun un petit scolopendre. Quel animation joyeuse dans la maisonnée !
Bien sûr, ils grandiront très vite et il leur faudra un jour quitter le foyer mais ils sont assez robustes pour survivre seuls.

J’espère qu’ils leur donneront autant d’amour qu’ils en auront reçu.

Publicités

2 commentaires sur “Faire des cadeaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s