Hellgirl



« What a hell of a girl ! »

Hellgirl, la fille de l’enfer… Moins de testostérone satanique que l’original mais plus de crinière. A un certain niveau, quand on dispose d’un poing indestructible, de savoirs occultes, d’un gros flingue et de capacités physiques au-dessus de la moyenne, peu importe que l’on soit homme ou femme : ça défouraille ! Et il faudrait bien ça à Hellgirl pour se libérer de tentacules cthulhuiennes ou de gargouilles belliqueuses.


L’enquêtrice du paranormal serait une sacrée diablesse entourée d’une bande de collègues étrange comme cet homme créant du feu ou encore l’intrigante Abbie Sapien, mi-sirène mi-… heu… Je crois que je vais vous laisser imaginer…

========================================================================

Connaissez-vous HELLBOY, au fait ?

Epargnons-nous les jugements sur les deux films-gâchis qui, s’ils sont dotés de jolies images, n’égalent pas l’ambiance du comics.
Créée par Mike Mignola, Hellboy est une série fantastique dans tous les sens du terme. Fantastique par les aventures bizarres et intrigantes que vit le héros, bon démon enquêteur du paranormal, souvent confronté à des créatures hors du commun. Fantastique aussi par le traitement graphique du génie Mignola (que je n’ai réussi qu’à vaguement plagier). Si les histoires de Hellboy tiennent souvent en deux lignes, le sens narratif et graphique de l’auteur parviennent à en faire une expérience de lecture délicieuse.
Mignola pratique un minimalisme où les grands aplats de noir côtoient des vides vertigineux, où les décors sont puissamment suggérés, le tout au service de cette ambiance mystérieuse qui fait de Hellboy un GRAND comics. La stylisation de formes sculptées dans l’ombre, le pouvoir d’évocation par l’épure, c’est la touche Mignola.
Pour preuve de ses qualités, son graphisme inspire beaucoup de dessinateurs et est reconnu bien au-delà des fans classiques de comic-books.

Tous ça pour vous dire qu’Hellboy est un classique.

Publié en France aux éditions Delcourt, collection Contrebande. 11 albums et divers Hors-série et séries dérivées (Abe Sapien et B.P.R.D.).

A voir : L’univers de Mike Mignola

========================================================================

C’était la première illustration de ma série dite « gender bender » qui consistera à inverser le genre de figures connues de la BD et d’apercevoir ce que ça aurait pu donner. Le tout accompagné d’un léger exercice de mimétisme du style des auteurs originaux + une petite chronique leur rendant hommage.

7 réponses à “Hellgirl

  1. Monsieur je suis outré!
    je suis scandalisé par l’idée de faire changer de sexe un personnage. si la nature donne un sexe à quelqu’un (et un créateur à un personnage), ce n’est pas pour rien, ce n’est pas pour qu’il puisse changer comme bon lui semble.
    par ce type d’activité, pour faites le jeux des gens qui parlent de la théorie des genres, une abération autant intellectuelle que biologique.
    c’est par ce type de jeux que l’on change des morales et que l’on fait croire que tout est possible quand et comme on veut.
    une honte!

  2. Prenez ça comme un jeu d’imagination, cher Jean-Claude. Comme la série des « What if ? » (« Et si ? ») que proposait Marvel Comics et qui consistait à faire des variations sur leurs personnages.
    D’autre part, les héros de BD sont des personnages d’imagination. On peut leur faire faire/être ce que l’on veut.
    Pour conclure, Hellgirl ne semble pas véhiculer de théorie particulière sur le genre. C’est juste une femme, pas Hellboy se définissant en tant que femme (ce qui serait son droit, après tout). Et on ne sait rien de son orientation sexuelle.
    Bien à vous !

    • Bonjour, je trouve vos idées très intéressantes, mais je suis vraiment déçue des réactions de beaucoup de personnes sur ce site. J’espère que ces commentaires ne vous freinent Pas pour la suite. Enfin, j’ai été tre impressionnée par le Astérix dans un autre article, même s’il est vrai que la narration n’est pas du même niveau que l’original mais il fait vraiment être stupide pour croire que n’importe qui peut égaler gosciny et que ça n’a jamais été votre prétention.
      Je ne suis pas contre la critique négative tant qu’elle est basée sur des explications logiques. Mais crier au scandale dans le domaine de l’art il faut vraiment n’avoir aucune connaissance… L’esthetique est très respectée et vos idées sont amusantes.
      Vous savez ce que vous valez et vous ne pouvez que vous améliorer. Bon courage pour la suite !
      Je vais suivre de près ce blog…
      Merci de nous le faire partager’

  3. Bravo à l’auteur, il à son propre boulet trolleur qui telle un stalker qui suivrait une personne dans la rue, va faire chier l’auteur jusqu’à que ce dernier en est marre et soit banni sont compte ou faire quelque chose d’un chouilla plus efficace.

    Sinon joli fan-art mais je suis pas très fan des changement de sexe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s